Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 20:43

http://blog-gothique-de-margot.b.l.pic.centerblog.net/o/541333a1.jpgParce que Frénégonde n'écoute pas que du métal (si, si, promis) et qu'elle trouve fort plaisant le concept du "portrait chinois musical" voici donc quelques "morceaux choisis".

Le morceau...

-Qui me réveille le matin : "Kalevala Melody", Ensiferum 

-Qui me met de bonne humeur : "A Dios les pido", Juanes

-Qui me rappelle de mauvais souvenirs : "Night's Blood", Dissection

-Qui me rappelle de bons souvenirs : "Walking in the air", Nightwish

-Dans mon mp3, quand ça ne va pas : "Released", Norther

-Qui me fait pleurer : "I want a mom that will last forever", Cindy Lauper "Conversations with my thirteen year old self" P!nk

-Qui me redonne la pêche : "Sad but True" Metallica

-Que je pourrais avoir écrit : "Close your eyes", Norther

-Qui me symbolise : "A fallen star", Norther (parfois, Frénégonde est hyper modeste ^^) 

Voilà ce qui traîne dans le mp3 de la Damoiselle de la Pimbêche Musicalité.

Yours, faithfully

Frénégonde

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2011 1 17 /10 /octobre /2011 10:11

http://www.grands-enfants.fr/wp-content/uploads/2009/10/Bisounours2.jpgParce que Dame Frénégonde porte en elle toute la gentillesse du monde (a tel point que ma douce moitié pense qu'il s'agit là de mon pire défaut "trop bon trop con") et un altruisme immodéré, au lieu de se morfondre sur cette satanée de Mortecouille de Palsembleu de colite pseudomembraneuse à clostridium difficile qui refuse de quitter son organisme, votre humble Frénégonde préfrère avoir une gentille pensée pour tout ceux qui traversent des moments plus ou moins difficiles dans leur vie. Et pourtant, personne ne pense à moi quand je suis dans la galère, mais je m'en fiche, je n'attends rien en retour.

Une pensée donc pour tous les couples qui essaient d'avoir un enfant, et Dieu sait qu'ils sont nombreux en cette période. Je les vois essayer, essayer et essayer encore quand je n'ai mis que 15 jours à tomber enceinte et je trouve ça injuste. Mes pensées vous accompagnent et j'aurais souhaité qu'il soit possible de partager un peu de ma chance (pourtant, diantre ! que Frénégonde a usuellement la poisse !) avec vous.

Une pensée à ceux qui ont enfin le bonheur de l'attendre, cet enfant tant désiré mais qui tremblent de le perdre... J'espère de tout coeur que tout se passera bien, et que de nouveaux enfançons viendront emplir nos oreilles de leurs cris, comme pour nous signifier qu'ils sont bien vivants.

A ceux qui commencent une nouvelle vie, ailleurs, autrement, avec quelqu'un d'autre (quand ce n'est pas les trois à la fois, une pensée pour ma miss M. préférée) car c'est toujours un peu effrayant, mais je sais que tous réussiront et deviendront de "grandes" personnes.

A ma famille également : ma douce moitié, qui doit accuser la fatigue nerveuse et physique d'un manque de sommeil certain et prolongé, d'un bébé qui pleure sans cesse (laissez moi vous assurer que ça use les nerfs) et d'une Frénégonde dont la maladie ne connait pas de fin. Mon fils, ce petit bout d'homme qui souffre tellement des affreuses coliques du nourrisson et qui a de terribles angoisses de rester seul. Sachez que malgré les apparences, j'oeuvre chaque jour pour tenter de vous rendre la vie plus douce.

Et enfin une pensée pour ceux qui médisent de moi. Que leur vie cesse d'être médiocre au point de ne rien avoir de plus productif à faire. Sachez qu'un jour (mais pas maintenant, je suis encore en congé maternité) je reviendrai botter votre auguste fessier, parce que les prétentieux, c'est vous, pas moi (cf. très prochain article sur les gens prétentieux).

A bon entendeur... salut ! 

Yours, faithfully

Frénégonde

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 15:26

http://www.lanature.fr/fond-ecran/photos/ourson-blanc-mere.jpgParce que les balivernes ne cessent pas avec la grossesse, tordons encore le cou à quelques idées reçues stupides :

-L'accouchement est une boucherie : faux et archi faux, si toutes vos copines vous racontent des horreurs sur l'accouchement, il y en a qui se passent fort bien. Celui de Dame Frénégonde en fait partie. 

-Quand on vous met le bébé sur le ventre on oublie tout : c'est un peu plus compliqué que ça. Tout à fait personnellement, j'ai eu l'impression d'être spectatrice de mon accouchement, donc en fait je n'ai pas eu à oublier puisque je n'étais pas "vraiment là". Sensation très étrange tout de même. Mais quand le choubisou bébé atterrit sur votre ventre, c'est tout émotionnant, quand même.

- L'épisiotomie, ça fait mal : moins que la colite pseudo membraneuse à clostridium difficile, vous réponds-je. 

- "Je suis sortie de la maternité, je rentrais dans mes jeans" : la gente Damoiselle qui vous dit cela est une vile menteuse. Compte tenu de la taille de l'utérus trois jours après l'accouchement, c'est anatomiquement très difficile (à l'instar du clostridium)

- Etre mère, c'est inné : faux ! Seul l'est l'instinct de protection envers "son petit". A part ça tout s'apprend, y compris à connaître et aimer son enfant. 

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 10:44

http://www.popnbaby.com/media/catalog/product/cache/1/image/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/m/b/mba9040_full.jpgCar oui, Adalbert est un Globule, un petit ourson, le schtroumpf mignon, bibinou ou chaton, tout dépend de l'heure et de l'humeur du moment.

Car en dépit des nuits plus ou moins abominables que ma chère progéniture s'ingénie à me faire passer, votre douce Frénégonde n'a d'yeux que pour son choubisou bébé d'héritier, n'en déplaise aux mauvaises langues.

Et bien qu'il me reste 4 kilos à perdre, que je sois en phase de perte capillaire intense, que j'aie les dents en vrac (les joies du post partum) que j'aie l'air d'un zombie et que le maquillage et les toilettes élégantes ne soient plus qu'un lointain souvenir (Frénégonde est quelque peu atteinte du syndrome Lynette, voyez-vous ?) il y a certains moments qui n'ont pas de prix. Tels la fin d'une nuit d'angoisse quand enfin Adalbert, mon enfant chéri se décide a remplir sa couche (on devient très pipi caca en étant parents), ou quand votre fils vous regarde droit dans les yeux et vous envoie son plus beau sourire... ou encore quand personne d'autre n'arrive à le calmer ce qui se traduit immédiatement dans notre esprit de mère gaga par "Ooooooh il voulait sa mamaaaaaaaaaan" ou par "ahaha MOI je sais ce qu'il a" (cette dernière option est l'enclenchement du mode "mère débutante super fière d'elle"). Gontran (ce papa gâteau dans l'âme, j'en veux pour preuve qu'il préfère faire faire l'avion à son fils dès potron minet que d'aller se coucher...) et moi attendons donc avec impatience les "gueligueli areuuuuuuuuuuuh" et autres "yazgaga" du bébé le plus metal du monde, car oui, à un mois et demi, il est déjà fan d'Amon Amarth et Dissection... la faute à son paternel? Non point, la faute à la Damoiselle de la Pimbêche Musicalité qui se faisait des cures de Black Metal pendant sa grossesse .

Pour conclure donc, mort à la dictature de la mère parfaite, celle qui supporte tout avec le sourire et le teint frais (je me demande si elle supporte la dépression post partum de la même façon) je serai juste sa mère à ce petit bout, il a besoin de mes cheveux pour s'accrocher !

Yours faithfully

Frénégonde

Partager cet article
Repost0
4 octobre 2011 2 04 /10 /octobre /2011 14:07

http://boussemaere.unblog.fr/files/2009/04/emilythestrange.jpgIl paraît que l'instrospection, ça me connaît... (trop bien). Un jour, quelqu'un m'a dit que je ne partageais pas ma souffrance parce que c'était la seule chose qui m'appartenait. Vrai.

Parce qu'on ne fait que dissimuler, sans arrêt, toujours, tout le temps, dans un monde hypocrite. Parce que je suis fatiguée et que je trouve ça profondément injuste que personne ne me prenne au sérieux, même quand je dis les choses sans équivoque et que, par la même occasion, je me sens parfaitement seule. Le comble c'est que même les gens qui me veulent du bien et me disent "les gens ne te prennent pas au sérieux" (sous entendu "moi,si") ne m'accordent eux-même aucun crédit. Dramatique, mes bons amis. Et quand, en plus, on se décharge sur moi de sa propre souffrance, là, c'en est trop. Mais, quoiqu'on en dise, personne ne voit, n'entend, et ne comprend.

Parfois, je songe au Karma... Mais je me dis que j'ai vraiment du être la pire personne du monde, dans une autre vie ! Quand on demande la paix de l'âme, bien souvent il s'agit d'un luxe... Il serait parfois un peu responsable de s'interroger sur la répercussion de ses actes et paroles... mais tout le monde s'en fout, trop ccupé à regarder son nombril. 

Et moi, malgré les masques et les apparences, je m'enferme, toujours un peu plus dans la souffrance et la solitude. Déballage de vie privée, me direz-vous. Certes, mais c'est un peu là mon dernier espoir de trouver un écho à mon mal être. Car, c'est en partie à cause de ça qu'il est si dur de recréer le lien affectif avec mon fils après la séparation des 12 jours à la maternité. Laissez moi donc en paix et sachez-le, vous êtes profondément aveugles et injustes.

A bon entendeur...

Frénégonde

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 10:08

http://images.ados.fr/divers/photo/hd/1425303142/victoria-frances/sanctuary-victoria-frances-27384254f3.jpgDepuis que votre humble Frénégonde recommence à vivre (car, voyez-vous, la grossesse s'apparente à une parenthèse géante : on pense bébé, on vit bébé, on anticipe bébé) la voici de nouveau en pleine introspection. Diantre, ceci me tuera mes chers amis ! 

Parfois, il m'arrive, par le biais de fanstastiques réseaux sociaux, de me prendre pour Big Brother et ainsi, de prendre des nouvelles des personnes que j'ai sorties de mon incandescente vie, mes pollueurs intimes.

Et bien souvent, O surprise ! Les doux yeux de Frénégonde piquent intensément : posts idiots, commentaires puérils... j'en passe et des horreurs. Une question donc émerge de mon brillant esprit (car non, la modestie ne m'étouffe point, la grand merci à vous de vous en inquiéter) : ces vils cuistres ont-ils sombré dans la déchéance humaine récemment ou étaient-ils déjà ainsi lorsqu'ils faisaient partie de ma vie. Dans le dernier cas, c'est un cruel manque de lucidité de la part de la Damoiselle de la Pimbêche Musicaité. Et le retour à la réalité fait mal, très mal.

Il me paraît pertinent d'évoquer ici les personnes dont on n'a point envie de prendre de nouvelles, parce que c'est trop douloureux. Parce que, dans notre fort très intérieur, on n'a pas envie de les voir heureux. Point d'hypocrisie, je n'ai jamais rencontré âme qui vive qui souhaitait le bonheur de tous les gens qu'elle aie rencontré au cours de sa vie. Si c'est votre cas, ne doutez point que c'est un mensonge éhonté. Pourquoi n'a-t-on pas envie de les voir heureux ? Intéressante question. Peut être parce que cea nous renvoie à nos propres échecs, nos propres blessures, plus ou moins secrètes, plus ou moins enfouies...

Or donc, je vous laisse méditer sur ce point "loser" du jour.

Yours, faithfully

Frénégonde

 

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 08:51

En attendant que Vishnu intervienne et me redonne par magie un ventre plat, me voici de nouveau à lécher les e-vitrines, sans jamais rien acheter de peur de ne pas rentrer dedans ! Bref, voici donc mon dernier panier non validé en date 

Yours, faithfully

Frénégonde

http://acfrg.com/pics/300_192690a.pnghttp://acfrg.com/pics/300_193211a.pnghttp://acfrg.com/pics/300_193612a.pnghttp://acfrg.com/pics/300_193770a.pnghttp://acfrg.com/pics/300_199918a.pnghttp://acfrg.com/pics/300_199980a.pnghttp://acfrg.com/pics/300_200673a.pnghttp://acfrg.com/pics/300_201767a.png

Partager cet article
Repost0
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 08:20

http://www.bebebougebio.com/WebRoot/netissime/Shops/bsiwtvsd/MediaGallery/postpartum.jpgAh ! Les joies du post partum ! Après 9 mois d'état baleinesque avancé (oui, Frénégonde a même impressionné les sages femmes à la maternité par la taille de son ventre : " Regarde, on n'en voit pas souvent des ventres comme ça") et s'être battue (sans avoir encore gagné) contre un clostridium difficile fort vindicatif, voici donc la période bénie du post partum. 

Celle de la "connexion psychologique" avec son bébé. Car, mes bons amis, c'est magique (non, c'est biologique visiblement) mais Maman Frénégonde se réveille trois minutes avant son Globule, quand il se détend, Maman aussi, c'est assez particulier... Et merveilleux, Areuh Areuh Gouzi gouzi.

Certes, mais c'est aussi la période du Baby Blues (Notez cependant que Frénégonde n'a point été victime du Baby Blues, elle était trop occupée à essayer de survivre), des lochies interminables, des fuites urinaires, et de ce fichu ventre qui, décidément, refuse de retourner à son état initial. Oui, la jeune accouchée est encore plus glamour que la femme enceinte.

Si nous complétions le tout par les joies de la prise de poids, nous aurions un aperçu plutôt complet du panel de joies incommensurables qui sont tombées sur votre douce Frénégonde à l'instar de la vérole sur le bas clergé. Car si la Damoiselle de la Pimbêche Musicalité a laissé 10kg à la maternité, manger pour refaire ses forces et parce que s'occuper d'un choubisou bébé, ça creuse, elle compte déjà un kilo supplémentaire au compteur. Car, avec un Asticot tel que le mien, finis les repas équilibrés à heures fixes ! Trouver le temps de faire des pâtes est déjà un miracle.

Me voilà donc réduite à profiter des siestes "Post Biberon" (Oui, l'allaitement, c'est pas très compatible avec la Vancomycine, voyez-vous? ) pour prier Vishnu de bien vouloir refermer ma sangle abdominale.

Yours, faithfully

Frénégonde la Maman Globule

 

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 10:41

http://acfrg.com/pics/300_215449a.jpgVeuillez m'excuser pour cette interruption momentanée de l'image et du son, mais la Damoiselle de la Pimbêche Musicalité a fort à faire avec les biberons, les couches, les berceuses ... et à se débarrasser de cette cochonnerie de clostridium difficile qui s'accroche à votre humble Frénégonde comme une moule à son rocher. Il a même failli avoir ma peau, l'animal !

Je ne sais trop si je vous exposerai ou non le comment du pourquoi du "Frénégonde a vu la mort de près"..; mais en tout cas, j'ai recommencé à vivre : à manger du sucre, à regarder des séries, à lire des bouquins et à faire du e shopping et à jeter un coup d'oeil désespéré sur le genre humain... Or donc, cela augure un retour très prochain plein de tout ce qui brille et de bric à brac !!!

Yours, faithfully

Mommy Frénégonde

Partager cet article
Repost0
10 septembre 2011 6 10 /09 /septembre /2011 10:56

CIMG4253.JPGAprès 9 mois de galère, 12h de travail et une tempête, Frénégonde et Gontran de la Pimbêche Musicalité son fiers de vous annoncer la naissance tant attendue du bébé le plus incandescent et le plus metal du monde, j'ai nommé, Adalbert Enguerrand de la Pimbêche Musicalité le 26 aoüt à 22h46 tapantes. 3,740kg de bébé en pleine forme. Quant à la maman, c'est une autre histoire que je m'en vais vous conter.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de frenegonde-toute-seule.over-blog.com
  • : Des coups de coeur des coups de gueule des reviews de la philosophie à 2 sous de la psychologie de cuisine... Et plein d'autres trucs sympas
  • Contact

Recherche

Liens