Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2014 4 07 /08 /août /2014 09:50

 

Chose promise, chose dûe mes bons amis, le voici le voilà. Et il tombe plutôt à pic car votre douce Frénégonde est en pleine crise de misanthropie aigüe. Pourquoi les réseaux sociaux (que j'utilise peu par ailleurs) et un blog me direz-vous ? Une forme d'exhibitionnisme malsain peut-être ? Mais laissez moi vous expliquer pourquoi je n'aime pas les gens parce que je les aime trop. Conceptuel isn't it ?

Je me suis penchée sur le problème car ma douce et tendre moitié était plongée dans un abîme de perplexité : "Comment tu peux être à la fois trop gentille et trop serviable et détester les gens à ce point ?" . Bien résumé, Johnny. Ayant souffert d'un... manque affectif profond pour donner dans l'euphémisme, je suis une chouquinette doubidoute et naïve qui irait au bout du monde pour peu qu'on donne du grain à moudre à mon estime de moi-même (qui est un concept relativement vague en ce qui me concerne). Ceci répond donc en partie à Dame Jea, perplexe sur les rectums à l'hygiène douteuse qui ont jalonné mon parcours amoureux... à une ou deux exceptions près.

En conséquence je suis d'une naïveté incroyable dans mes rapports aux autres, je les aime trop, trop vite, trop fort (ça marche aussi avec l'amitié evidemment) et... à force forcée, 99,9 % du temps, je me fais formidablement bananer. Bananage qui se solde inévitablement par un hurlement sauvage "JE HAIS LE GENRE HUMAIN" ou par une espèce de crise dépressive aigüe, en ce qui concerne la dernière occurrence marquante du phénomène...

On évitera soigneusement de parler de mon modèle familial sur-bancal, non parce que ce serait Hors Sujet (bien loin de là), mais parce que je songe à en faire le sujet d'un bouquin prochainement, vu le nombre de pages nécessaires au développement de ce point.

C'était la ma misanthropie à petite échelle, l'empirique, qui se nourrit de mon passé et de mes (dramatiques) erreurs. Mais l'espoir n'est point mort, à 26 ans, je commence à me la jouer "Live and let die".

D'un point de vue plus élargi, j'estime très peu le genre humain, son attitude écoeurante, son goût du profit au détriment de tout et de tous, sa xénophobie sauvage, son individualisme forcené, son spécisme et son mépris du vivant, sa médiocrité, sa méchanceté gratuite et son consumérisme, son hypocrisie, sa malhonnêteté ... J'en veux pour exemple l'horreur indiscible qui s'empare de moi quand je lis des commentaires sur la propagation d'Ebola tels que "c'est de la faute des Noirs de toute façon, ils vont nous contaminer nous gentils WASPS ces sauvages" (je caricature mais l'essence du commentaire est là). Sérieusement ? Depuis quand c'est un crime d'être Africain ? Encore plus au 21ème siècle... J'ai été profondément écoeurée de me prendre autant de racisme en pleine figure. Ou encore "des chats noirs abandonnés parce qu'ils ne rendent pas bien sur les selfies"... I mean... really ? Je suis épatée qu'on soit tombés aussi bas dans le superficiel le consumérisme et la bêtise.

Et comme je ne suis pas (si) mauvaise (que ça) je terminerai sur une note positive. Heureusement, au milieu de toute cette masse vaine, stupide, bornée, obtue, égocentrique et formatée, se cachent de belles personnes. Certes, il faut bien les chercher (j'affine ma méthode au fil des ans) mais il y a des gens bons (sans jeu de mots douteux...) sincères, profonds, honnêtes, altruistes et simples. A ceux là je voudrais dire merci, d'être là pour essayer de relever le niveau.

Yours, faithfully

Frénégonde

 

 

Comment je suis devenue misanthrope
Partager cet article
Repost0
6 août 2014 3 06 /08 /août /2014 22:45

Vous me voyez fort désolée de vous faire régulièrement faux bond, mes tendres amis, mais mes couches et mes journées de ministre ne me laissent malheureusement guère le temps pour ma prose Ô combien admirée. Mais je reviens régulièrement cette fois, c'est promis, persifler, partager, tempêter, m'indigner avec vous. J'ai à ma grande surprise, constaté que ce blog, même "temporairement laissé à l'abandon" suscite bien plus d'intérêt que je ne le pensais, ce qui m'encourage d'autant plus à revenir vous abreuver de mes inepties douces amères !

Un nouvel article ? Oui mais demain, ce soir j'ai piscine à dos d'équidé cocaïnomane et alcoolique habillé en jaune fluo, et je n'ai surtout que très peu dormi ces dernières nuits... Permettez-donc à mon fort incandescent encéphale de prendre du repos pour de nouvelles aventures !!! Yeeeeeeeeeeehaaaaa

Yours, faithfully

Frénégonde, Gontran, Enguerrand et Ultrogoth de la Pimbêche Musicalité !

Elle reprend du service !
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 18:45

http://www.shoppingmetz.com/blog/wp-content/uploads/2013/08/shopping-main1.jpg

Suite à mon article sur ma passion dévorante pour Smash Wear, j'ai été contactée par une demoiselle me disant qu'elle avait de nombreux articles smash sur son site : marypop.fr . Bien, le site est mignon, déjà. Ce qui est plutôt une bonne nouvelle, me direz-vous . Les textes sont forts agréables et rédigés dans un français parfait (et je vous jure que por moi ce n'est pas un luxe), et le site est dérivé d'une boutique qui a pignon sur rue... ca inspire confiance. Le choix est vaste (j'y ai trouvé moults produits smash pour femme et pour enfant, ce qui n'est pas donné a tous les sites, même pas forcément aux "grands") et les soldes sont de vrais soldes. Avouez que -40%, -50% ça fait chaud au coeur. Je n'y ai point encore fait de shopping, mon budget en cette période de soldes étant... nul. Je ne manquerai pourtant pas d'y faire mes achats lors d'une prochaine visite. A mon humble avis, c'est une bonne adresse. 

Yours, faithfully,

Frénégonde

Partager cet article
Repost0
21 janvier 2014 2 21 /01 /janvier /2014 19:12
J'aime... Placebo

Eh oui, et à tout ceux qui pensent que j'écoute de la m... Je leur répondrai "Certes, et en plus j'adore ça".

Comme tout un chacun, j'ai connu Placebo quand j'avais 15 ans, forcément, à l'époque ou The Bitter End passait en boucle sur Fun Radio (et oui, Frénégonde a un jour écouté de telles ondes). Tombé aux oubliettes depuis longtemps, j'ai redécouvert Meds l'année dernière, a une période de ma vie tellement dure que la douleur qui transparaît dans les morceaux me permettait d'exorciser un peu la mienne, Dieu sait qu'il y en avait besoin et qu'enceinte de 5 mois, tomber dans la drogue n'est pas vraiment une option.

Et comme votre douce Frénégonde déteste faire les choses comme tout le monde à l'occasion de la sortie de Loud Like Love, elle s'est mise à écouter Battle For The Sun en boucle. Parce qu'en core une fois "Happy you're gone" (qui va sans doute devenir mon hyme national) "Battle for The Sun" "Ashtray heart" "Devil in the Details" ou "Bright Lights" sont tellement présents dans ma vie que ça en devient bigrement étrange. 

En outre, je trouve Mister Molko brillant, intelligent et cynique dans ses interviews, et m'est avis qu'il est au moins aussi dépressif que je le suis et à peu près de la même façon, excepté que je suis au bas mot 58 millions de fois plus pauvre que ce gentil et petit damoiseau. Alors oui, du coup Placebo est mon pansement du moment, oui, ça tourne en boucle, ça me parle et c'est bien le but de la musique. Et, vous ne devinerez jamais... J'assume complètement... For What it's Worth ! 

 

Yours faithfully

Frénégonde

 

 

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 11:23

http://img.over-blog.com/500x211/2/79/57/77/hypocrite.jpg

Comme toute médaille a son revers, celle de la bienséance est l'hypocrisie, braves gens. Et cela sort par mes délicats yeux, que j'ai fort beaux, me direz-vous. 

L'hypocrite est difficile à démasquer, souvent. Nonobstant, il existe des hypocrites stupides qui se tirent une balle dans le pied tout seuls, l'hypocrite est bavard, que voulez-vous. Il est agréable, quoique bien souvent mauvais acteur, l'hypocrite surjoue. Son manque de spontanéité manifeste le trahit régulièrement. 

Un peu (trop) doucereux, cette vile niquedouille sait parfaitement vous faire les yeux doux quand il a besoin de vous... ou juste après vous avoir calomnié à la discrète, même pas peur. Car l'hypocrite n'aime pas l'hypocrisie (comprenez, il la pratique à l'insu de son plein gré, evidémment) , c'est pourquoi il descend tout et tout le monde, vous pensant trop idiot pour gigoter des neurones et vous dire que les probabilités que vous preniez pareil quand vous n'êtes pas là sont affolantes. 

Potineur, désoeuvré et lâche, il assume tellement ses propos qu'il vous fait risette. Assumer, c'est trop dur, l'hypocrite est une fiotte avérée. Aimant à déblatérer sur des histoires dont il ne sait et ne saura jamais rien, il répand son fiel gratuitement, histoire de remuer la fosse à purin et choisit toujours le moment opportun pour le faire. La grande classe, jusqu'au bout.

Ce qu'il y a de délectable avec eux, c'est de les admirer nous jouer leur spectacle de Guignol, lorsqu'on n'est plus dupe. Le dindon de la farce n'est pas forcément celui que l'on croit. Et après tout, grâce à eux vous apprenez des tas de choses sur vous-même. Frénégonde, pour sa part, est une espèce d'immonde créature manipulatrice et perverse sur qui la moitié de sa ville natale est passée. 

J'ai pour principe de toujours assumer mes dires, que l'on vienne me demander des comptes ou pas (le fait que je sois beaucoup trop gentille ne fait pas de moi une hypocrite) et si les hypocrites en faisaient autant et surtout s'occupaient de leur séant avant de s'occuper du nôtre, le Monde serait un endroit plus beau. 

Balayez devant votre porte et vivez en paix.

Yours, faithfully,

Frénégonde

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2014 3 15 /01 /janvier /2014 11:21

red-roses-photo.jpg

Et pour ne pas polluer mon ramassis d'inepties perfides, voici mon nouveau bébé : http://confessionsofalushaholic.over-blog.com/. Parce que parler de trucs de filles, ça fait aussi du bien ! 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 15:28

http://s3.e-monsite.com/2010/11/25/74858207grocon-jpg.jpgIl est toujours intéressant de creuser. A toi le grand offusqué qui a absolument tout foiré dans sa vie et qui aime remuer la merde. A toi le pauvre con adepte des come back, toi qui n'a aucune face et encore moins de couilles... Sous le couvert du chic type fiable on a toujours un immonde rapace lâche et dégueulasse. Mec c'est pas parce que t'as raté ta vie que tu dois faire foirer la mienne, pauvre psychopathe. Mais c'est qu'il y en a qui feraient presque passé le gratouilleur autiste d'artiste raté pour un enfant de choeur (et Dieu sait qu'il y a un fameux boulot) ... lui au moins ne s'est jamais caché d'être une raclure. C'est peut être la seule chose à porter à son crédit, mais au moins, il y en a une. Le Monde est peuplé de gens laids, égoïstes et complètement tarés...

J'aurais donc mis le temps, braves gens, vraiment, mais 2014 sera une année sans connard ni connasse. Les gens ne s'encombrent pas de principes je vois pas pourquoi je le ferais... Plus je connais les gens plus j'aime ma tribu.

 

Or donc brûle en Enfer, on se reverra là bas, sale con. 

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 13:54

 

http://wekosh.com/wp-content/uploads/2013/04/wekosh-image-quote-be-your-own-kind-of-beautiful.jpgL'être humain moyen me fatigue et m'ennuie abyssalement, mes bons amis : que ce soit les bien-pensants, les raisonnables, les "monsieur et madame tout le monde", permettez moi de penser quils manquent cruellement de fantaisie.

Quelqu'un me dit un jour "tu es comme moi, tu n'as aucun juste milieu", et c'est sans doute ce que cette personne a dit de plus censé dans sa vie. Sauf qu'a 25 ans, j'ai décidé de l'assumer, cette absence de juste milieu, de l'aimer, même. Et donc j'aime les gens "extrêmes"... excepté bien évidemment les gens extrêmement cons.

Qu'ils aient un look improbable, une personnalité et un caractère hors normes, Frénégonde aime les gens qui vont au bout de ce qu'ils sont. Notre bonne vieille société nous impose une banalisation consternante : pour s'intégrer, il faut ressembler à tout et à tout le monde. Et bien j'ai décidé de le refuser. Sans pour autant me reposer sur mes lauriers en disant "je suis comme je suis et je vous tartine d'excréments" : assumer ses goûts, ses envies et ses besoins n'est en rien incompatible avec la tentative acharnée bien que désespérée de travailler sur des défauts qui vous rongent de l'intérieur et qui pourrissent vos relations aux autres.

En un mot : j'aime les gens entiers, et pars donc de ce pas m'acheter une personnalité, trop longtemps anihilée sous le joug tyrannique et toxique de ma dégénérée de génitrice.

Bisous, Maman ! 

Yours, me or whatever...

Frénégonde

PS : C'est mon conformiste (bien qu'ayant un caractère tout à fait hors norme, c'est pour ça que je l'aime, je crois) de mari qui va adorer que 'jassume mes goûts, pour le moins... particuliers .

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2013 5 25 /10 /octobre /2013 13:47

 

Au risque de vous décevoir, je ne peux malheureusement point faire dans la prose riche et profonde continuellement, cela fatigue mon incandescent encéphale. Or donc, voici une marque, petite soeur de la célèbre Desigual : smash wear. Beaucoup moins hippie et plus chic a mon goût, Frénégonde a envie de robes et de couleurs, je crois que ma darkitude est en vacances... Ciel, mon mardi !  De plus, la qualité et la coupe sont meilleures et le prix moins élevé, que demande le peuple ? Or donc, voici le nouveau malfaiteur de mon escarcelle. En plus, ils ont des robes avec des niboux, jai craqué j'ai pris les deux couleurs, vile créature que je fais...  

Yours shopaholically,

Frénégonde

http://www.smash-wear.com/retail/media/catalog/product/cache/4/image/300x360/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/s/m/smash-vanilla-front-34.jpghttp://www.smash-wear.com/retail/media/catalog/product/cache/4/image/300x360/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/s/m/smash-argath-front-39.jpg


http://www.smash-wear.com/retail/media/catalog/product/cache/4/image/300x360/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/s/m/smash-nicia-front-41.jpghttp://www.smash-wear.com/retail/media/catalog/product/cache/4/image/300x360/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/s/m/smash-sheba-front-40.jpg

http://www.smash-wear.com/retail/media/catalog/product/cache/4/image/300x360/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/s/m/smash-chapman-front-25.jpghttp://www.smash-wear.com/retail/media/catalog/product/cache/4/image/300x360/9df78eab33525d08d6e5fb8d27136e95/s/m/smash-hesper-front-30.jpg

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2013 3 16 /10 /octobre /2013 10:28

 http://www.foozine.com/images/panneaux/6927.jpg

Qui n'a jamais fait sien le célébrissime adage "trop bon, trop con" ? Car, certes, l'âme sensible et aimante se fait toujours avoir au profit d'un vil mécréant égoïste et profiteur. Mais faut-il fermer son coeur à tout et tout le monde pour autant, mes bons amis ? 

Le Bisounours misanthrope (si, c'est possible, promis, bientôt l'article "comment je suis devenue misanthrope") que je suis a une hypothèse fort poussée, fraîchement élaborée, et qu'il ne reste plus qu'à mettre en place. J'ai décidé de ne pas arrêter la gentillesse, parce que, à ma façon, je contribue à réparer un peu du mal fait par les autres, ou par moi-même (eh oui, c'est pas parce qu'on ne le fait pas volontairement qu'on ne blesse pas les gens, que voulez-vous, l'être humain est ainsi fait), parce que je peux encore me regarder dans une glace en me levant le matin, et parce qu'après tout les cons, ce sont eux. Eux qui n'ont pas l'intelligence de "prendre la bonté" là ou elle se trouve sans en abuser, la reconnaïtre, et la partager. Eux qui n'ont pas conscience que c'est une vraie chance d'avoir quelqu'un de cet acabit dans sa vie, eux qui, dans le fond, ont vraiment quelque chose à y perdre. 

Detrompez-vous, cela ne veut pas dire que j'aime les gens youpi youpi tralala. Je reste intimement persuadée que 95% des gens sont vains, superficiels, égoïstes, intrinsèquement mauvais, malsains, tordus, et accessoirement cons comme des chaises (qui a dit : "Mauvaise !!" ?), mais j'aime à penser que le simple fait que vous vous trouviez ici fait de vous un membre des 5 % restants. Mais je pense que donner, aux gens qui en valent la peine, ça n'a pas de prix. Cela ne fait pas non plus de moi quelqu'un de taillable et corvéable à merci : les "secondes chances" avec violons et "what if ?"  et tout le tintouin, j'en suis revenue, désolée, il fallait venir plus tôt. Finis aussi les "bon je te mets de côté et je te ressors quand j'ai besoin de toi". Euh, gentille oui, conne, faut pas abuser non plus. Il serait temps que les gens se fassent pousser une paire de testicules.

Or donc, je continuerai à me faire avoir en amitié (je me suis fait avoir une bonne fois pour toute en amour, bagouzes et tattoos à l'appui ... Non, Messieurs, ne pleurez pas, je sais que je vous brise le coeur...) parce que même dans les 5% restants on peut se tromper, mais tant pis, je resterai quelqu'un d'aimant de bon et de généreux (et de modeste, bien évidemment) quitte à ce que ça fasse de moi une bonne grosse naïve. Mais ce sont mes valeurs, et la personne que je suis, alors mes illusions déçues ont beau faire de moi une dépressive au dernier degré, il me plait à penser que la gentillesse est une vraie force. Et tant pis pour ceux qui sont trop bêtes pour en bénéficier.

A bon entendeur, salut.

Frénégonde

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de frenegonde-toute-seule.over-blog.com
  • : Des coups de coeur des coups de gueule des reviews de la philosophie à 2 sous de la psychologie de cuisine... Et plein d'autres trucs sympas
  • Contact

Recherche

Liens