Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 01:45

http://p1.storage.canalblog.com/13/94/1069719/82609541_o.pngBien, grâce a mes divines insomnies du dernier trimestre, me voilà donc blogueuse nocturne. Ceci étant un coup de gueule, vous me voyez là fort navrée de devoir laisser au placard ma délicieuse prose qui vous ravit à l'ordinaire, pour un style beaucoup plus terre à terre.

Flash info du jour : le point de non retour a été atteint récemment. Cette nuit, je suis morte et je m'enterre. Pour enfin devenir moi. Morte, la bonne poire dont tout le monde profite parce qu'il suffit un peu de lui dire des choses sympas, elle a tellement un ego dans les chaussettes qu'elle nous suivrait au bout du Monde. Morte, la gosse blessée caméléon aux multiples personnalités parce qu'"on s'adapte en fonction des gens pour ne surtout pas faire de vagues" (je laisse ça a la bourgeoise qui trimballe son Teckel dans un sac, elle se reconnaîtra). Morte, la timorée de service qui ne fait jamais entendre sa voix (véritable, parler pour rien dire, j'ai toujours su faire) de peur des conflits et qui finit par en être aigrie et frustrée. Morte, la boule d'empathie de service qui prend toutes vos misères sur son dos sans jamais dire "stop" parce que "les pauvres ils vont mal". Moi aussi j'ai des problèmes, et si on s'amuse a jouer a "qui qui pisse le plus loin" (parait que c'est très en vogue comme divertissement) je suis pas sûre que vous remportiez la victoire haut la main... Demandez donc au Dr P...  

Je vais donc désormais devenir une exécrable peste, certes, mais une peste bien dans ses baskets. Mais, très chers vous tous, si vous aviez la moindre idée de qui je suis réellement, vous auriez bien plus peur de moi que ce n'est le cas actuellement. Je suis pas trop crade, je préviens, ça risque de vous faire un choc. Qu'à cela ne tienne.

Non, je sors pas ce soir, j'ai pas envie. Non, j'écouterai pas tes problèmes, t'es jamais là quand j'ai besoin de toi. Non, t'es pas un connard, t'es un GROS connard, ça fait toute la différence. Oui, ça me pose un problème.

Passé le quart de siècle, il est plus que temps de devenir soi même et si vous n'aimez pas ce que vous voyez, personne ne vous force à regarder.

A bon entendeur, salut.

Frénégonde

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de frenegonde-toute-seule.over-blog.com
  • : Des coups de coeur des coups de gueule des reviews de la philosophie à 2 sous de la psychologie de cuisine... Et plein d'autres trucs sympas
  • Contact

Recherche

Liens